Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 11:02

Si la Conscience Initiale ne pardonne rien, les victimes, elles, ont intérêt à pardonner aux bourreaux. Un tel pardon «condamne» ces derniers «à mort», d’une certaine façon, car mourir, c’est ne plus exister. En pardonnant, la victime dit au bourreau: «jusqu’à présent, la réalité de ton crime était pour moi un fardeau insupportable qui me broyait. Cette charge, maintenant, me quitte et tombe à mes pieds. Me voici soulagée tandis que ta responsabilité demeure. Face à la monstruosité irréparable de ton acte, si ce n’est déjà fait, ton heure d’en prendre conscience adviendra, tôt ou tard. Accompagnée de remords qui hanteront tes nuits et tes jours, sans fin. Désormais, à mes yeux, tu n’existes plus. Te voici rayé de ma liste des vivants. Ton nom, tout ce que tu es, sombrent dans l’anéantissement. Je vais en paix».

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiersi - dans économie vos blogs
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Tiersi
  • Le blog de Tiersi
  • : Par ces temps de crises durables, sur une planète aux ressources de plus en plus limitées, avec donc des transformations prévisibles et radicales obligées, chacun peut réfléchir à des solutions sensées. Voici les miennes:
  • Contact

Recherche

Liens